Sélectionner une page

Cyrille Vernes

Administrateur de Vernes & Associés
Président de Lyford International Bank,ltd

Cyrille Vernes, son parcours

Les Vernes, une histoire de la banque

Expert en gestion de capitaux, Cyrille Vernes est administrateur
et ancien président de Vernes & Associés à Genève depuis 1982 et président de la banque privée Lyford International Bank, aux Bahamas, depuis 2014. Pas de hasard dans la direction prise dans la carrière de ce dirigeant passionné par la finance : dans sa famille, la banque est une vocation depuis 1722 !
La saga commence avec Jean-Georges Vernes. Originaire de l’Ardèche,
cet ancêtre protestant se réfugie en Suisse peu après la révocation
de l’Édit de Nantes (1685), où il s’établit comme négociant-banquier.
L’illustre Voltaire est l’un de ses clients.

À la fin du XVIIIe siècle, le roman familial se poursuit en France,
où les protestants sont de nouveau tolérés. En 1780, Jacques-Louis Vernes fonde à Lyon la banque Vernes et Cie. En 1818, son fils Charles fut sous-gouverneur de la Banque de France et cosignataire de la création de la Caisse d’Epargne de Paris et en devient le vice-président en 1844.
Pendant cette période, il confie la gestion de la banque familiale à son frère Félix. En 1863, Adolphe, le fils de Félix, participe à la création de la banque Ottomane. En 1912, son fils Jules-Félix devient président de la Banque
de Syrie, filiale de la Banque Ottomane.

La finance, sinon rien

En digne héritier d’une dynastie de banquiers, Cyrille Vernes intègre en 1967 l’Université de Nanterre où il obtient en 1972 un DES droit privé, spécialisation en droit des affaires. En complément, il entame une formation de comptable à l’IAE qu’il ne peut achever. Il est appelé sous les drapeaux en 1972.
Deux ans plus tard, il entre chez Morgan Guaranty Trust, une banque commerciale américaine installée à Paris. Mais il n’y reste pas longtemps,
car seuls l’intéressent les marchés financiers.

En 1976, il rejoint Lazard Frères & Co, à New York aux États-Unis,
où il est analyste financier. Puis il intègre le département des Fusions
et Acquisitions après avoir suivi, en parallèle, une formation à l’Université
de New York en comptabilité de gestion financière d’entreprise.
En 1980, la famille de Cyrille Vernes le rappelle à elle pour la représenter
dans la banque suisse Cantrade (filiale d’UBS), où elle a des intérêts.
Désirant offrir une éducation européenne à ses enfants, il s’installe à Genève avec sa famille. Cyrille Vernes est ainsi le premier descendant Vernes à revenir s’établir en Suisse.


Cyrille Vernes, entrepreneur

1982 est l’année du changement. En raison des nationalisations en France,
la famille Vernes vend les parts qu’elle avait dans la banque Cantrade.
Cyrille Vernes n’y a donc plus de responsabilités. Il a 34 ans. Il décide alors
de fonder, seul, Vernes Gestion, une société de gestion de capitaux actifs, institutionnels et privés. Et se spécialise dans la gestion privée sous mandat.
Il crée aussi Vernes & Associés, holding dont la vocation est la prise
de participations dans le domaine des services financiers. Son activité principale est le conseil en investissements financiers directs ou boursiers, pour une clientèle internationale privée ou institutionnelle.

2002 est l’année de tous les dangers. Une filiale de Vernes & Associés créée en France, en 1997, fait l’objet de poursuites de la COB (Commission des opérations de bourse). Cyrille Vernes président non exécutif apprend les malversations de son Directeur Général qui sera sanctionné par la suite. Fidèles, ses clients lui renouvellent toute leur confiance et Cyrille Vernes pourra maintenir sa société suisse épargnée, avec le soutien de certains membres de sa famille. Son fils le rejoindra ultérieurement.

2013 est l’année de la diversification. Cyrille Vernes rachète une partie des actions d’une banque et s’associe avec Henri Hottinger pour créer Lyford International Bank aux Bahamas, dont il devient le président en 2014.

Objectif : qualité de service et de gestion

Optimiste modéré, rigoureux et prudent, Cyrille Vernes offre à ses clients
une transparence totale. Il garantit le rendement durable de leurs portefeuilles en suivant un protocole strict. Il permet la préservation
du capital initial, notamment avec la solution Vega Protect. Il a ainsi
une parfaite maîtrise de la gestion des risques. Cette méthodologie
fait ses preuves depuis plus de trois décennies. Son expérience à l’échelle internationale et sa connaissance géopolitique lui permettent d’affuter
une vision stratégique sur le long terme.


Un monde de défis

Européen convaincu et confiant, Cyrille Vernes n’en est pas moins curieux
des horizons lointains. En 1972, il fait son service militaire dans la marine comme officier de l’état-major et du renseignement. Après deux années
de service, il poursuit une carrière militaire de réserve.
En 1994, féru des questions géostratégiques, il suit une formation à l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale, et obtient le grade de capitaine de frégate. L’appel du grand large toujours aussi puissant, il adhère au Yacht Club de France et dispute des régates à la barre d’Ar Prim.
Un autre moyen, pour cet homme de progrès, d’être dans la course
du monde.